Quels sont les différents types de foulées

La foulée est la manière dont un runner prend appui sur le sol, à chaque pas.

La foulée se caractérise par 3 phases :

Phase d’attaque : phase durant laquelle le pied est en contact avec le sol.

Phase d’appui : phase la plus longue de la foulée. Elle se caractérise par le passage du bassin sur l’appui et par le « déroulé du pied ». Le pied passe de l’avant à l’arrière.

Phase de poussée : poussée de la jambe, le pied quitte le sol.

Chaque coureur étant différents il y a quelques éléments qui permettent de dire que chaque foulée est propre à chaque coureur. L’un deces éléments va concerner l’appui du pied sur le sol. La façon dont le coureur va poser son pied.

Les différents foulées ?

Il existe 3 types de foulées, qui dépendent de l’axe de votre pied pendant votre course.

Foulées pronatrice

Le pied appuie vers l’intérieur. On retrouve ce type de foulée chez environ 45% des coureurs, ceux aux pieds plats ou à la voute plantaire peu marquée.

Foulée supinatrice

Le pied appuie vers l’exterieur. Cette foulée concerne à peu près 10% des coureurs, à la voute plantaire très marquée.

Foulée universelle ou neutre

Le pied reste dans son axe, à plat. Ce type de foulée se retrouve chez environ 40% des coureurs.

Schématiquement ça donne ceci : pronateur-supinateur-universelle

Pour connaitre votre foulée vous pouvez regardez l’usure de la semelle extérieure de vos baskets de running. Mais le mieux est encore de demander conseil à un expert, en magasin spécialisé de running, ou chez votre podologue.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Les différents types d’appuis | Mum N Run

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*