Les différents types d’appuis

Ca n’aura échappé à personne, la grande tendance du moment est la course minimaliste. Le principe de cette technique de course est d’attaquer par l’avant du pied et non plus par le talon comme lorsqu’on court en chaussures.

Bref, le monde du running est pleine ébullition et on s’interroge. Appui arrière ? Appui avant ?

Pour avoir modifié ma technique je crois pouvoir vous dire sans me tromper qu’attaquer par le centre du pied ou même l’avant, est bien mieux que d’attaquer par le talon.

Revenons donc un peu sur ces différents appuis, et ce qui les caractérisent.

Quels sont les différents appuis ?

Appui sur l’avant du pied 
C’est « l’appui naturel », celui utilisé lorsqu’on court sans chaussure.
Le coureur va alors bénéficier par cet appui, du rebond naturel de son corps, pour une foulée plus légère. Il s’agit là d’attaquer comme si on courait sur de l’eau. Le mollet doit travailler et vous devez le sentir vous tirer.

Quand on n’est pas habitué à ce type d’appui, mieux vaut commencer par l’appui medio-pied.

Appui medio-pied
Le coureur va alors attaquer sa foulée par le centre du pied. Cette position va alors beaucoup moins solliciter vos mollets, mais vous vous sentirez tout de même plus léger dans votre course, tout en bénéficiant du rebond naturel de votre corps, qui se trouve sur l’avant du pied.

Appui sur le talon
Comme son nom l’indique, on attaque par le talon. Une position qu’on adopte naturellement lorsqu’on court en chaussure. Le coureur présente donc naturellement le talon. La jambe d’appui est tendue et la jambe arrière met plus de temps à revenir vers l’avant.

Une position très controversée pour ses multiples risques de blessures. Mais également parce que cette position alourdi la foulé.

En image, ca done globalement ce shema :

appui-du-pied

Vous l’aurez donc compris, courir avec un appui par l’arrière du pied, c’est terminé. Aujourd’hui on attaque par le milieu, voir l’avant du pied.
Pour vous aider un peu vers ce changement de course, imaginez que vous courez sur des braises
ardentes ! Je vous assure que ça marche.

Vous verrez votre foulée s’alléger, et vous gagnerez en souplesse.

2 commentaires sur Les différents types d’appuis

  1. Je peux passer des heures sur le site à lire et relire tes articles, j’en apprends tous les jours, à chacune de mes relectures, il y a deux mois je commençais la course j’avais du mal à enchaîner 15 minutes de courses, hier grâce au groupe et maintenant au site, je courais 1h30, les #MumNRun m’ont rendu Addict au running, MERCIIIIIIIIIIII

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Courir en minimaliste | Mum N Run

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*