La Noctambule 2015

LA Noctambule 2015 - la médaille

Hello les filles !

Retour aujourd’hui sur une course toute récente, puisqu’il s’agissait de la 2ème édition : La Noctambule.

La Noctambule est une course de 10km un peu particulière, puisqu’elle se court de nuit. Un sacré challenge quand on est habitué à courir le matin.
J’avais déjà couru cette course l’année dernière et j’avais adoré le parcours, l’ambiance, et surtout une organisation parfaite !

Cette année encore je me suis laissée prendre au jeu de la course en nocturne, et je n’ai pas été déçue !

J-1 : les dossards

La course se déroulant à Courbevoie, le village de départ et donc le lieu de retrait des dossards est aussi à Courbevoie. Heureusement nous avons une vraie maman dans la team qui habite à côté et qui a récupérer pour les dossards, tshirt et autres goodies.

Cette année le point positif c’est les tshirt. L’an dernier il n’y avait que des tshirt mixtes, noirs… Donc pour les filles un peu fluettes, le tshirt n’était pas hyper gracieux.
Cette année il y avait donc 2 modèles, un pour les filles et un autres pour les garçons, dans un super tissu de sport jaune fluo. J’adore !

tenue pour la Noctambule 2015

Le jour J : la course

Comme le départ de la course était donnée à 21h00, j’ai bien déjeuné le midi. Un bon plat de pâtes pour faire le plein de sucre lents. Je ne me suis pas non plus faite prier pour un petit gouter énergétiques histoire d’assurer au moment du départ.

Sur ce point là je trouve que j’ai pas mal géré puisque je n’ai pas eu faim, comme l’an dernier par exemple.

Les consignes, situées dans le stade Jean-Pierre Rives fermaient à 19h45. Nous arrivons à plusieurs Mum N Run sur place et nous en retrouvons d’autres.
Le stade est magnifique. Tout neuf, ultra moderne, avec une piste qui te donne envie de fractionner.

D’ailleurs avec quelques Mums nous nous sommes laisser tenter par quelques tours de pistes pour nous mettre en jambes.

Comme l’arrivée de la course n’était pas au même endroit, nos sacs ont été placés dans des camionnettes pour nous retrouver à l’arrivée, au stade de Puteaux, également magnifique.
Je tiens à souligner l’organisation minutieuse et sans faille des bénévoles ! Franchement bravo, les sacs on été laissés et rendus à la vitesse de la lumière. Pas d’attente, pas de stress. La classe !

Une fois nos tours de pistes faits, nos petites photos de team prises, nous nous dirigeons vers le SAS de départ.
Pour nous faire patienter il y a bien sûr de la bonne musique. Et des lâcher de ballons et animaux gonflable ! C’est sympa, ça nous permet de nous remuer en attendant le départ.

Ce fût le moment aussi d’une rencontre fort peu sympathique. J’ai eu la chance et l’immense privilège d’échanger quelques mots avec un horrible et odieux personnage. Pour qui la femme n’a pas sa place sur une course. Une femme doit aller faire la popote à son mari et regarder ses petites séries débiles.
Bref une rencontre qui m’a vraiment énervée, mais qui je pense m’aura aidé à me dépasser.

Moi qui pensait que les runners étaient tous cool, visiblement, pas tous.

Passé cet événement malheureux, bonne ambiance dans le SAS.
Nous prenons le départ de la course rapidement. Il y avait 2 vagues de départ et nous étions dans la seconde.
Je démarre avec un petit point de côté de derrière les fagots. Une douleur sortie de nulle par et qui ne me lachera pas pendant 2km.
Heureusement, en me concentrant sur ma respiration j’arrive à m’en défaire.

Le parcours était vraiment chouette et aéré. A la différence de l’an passé, pas de petite rue étroite, mais plutôt de larges boulevards super roulant.
Quelques montées et faux plats. Beaucoup trop à mon goût, car les montées ce n’est vraiment pas mon truc.

Il y avait aussi beaucoup d’animations sur le parcours, avec de la musique, et des tonnes du supporters !

La Noctambule 2015La Noctambule 2015Stade Jean-Pierre Rives La Noctambule 2015La Noctambule 2015 La Noctambule 2015

A l’arrivée

Comme l’an dernier, l’arrivée de la course s’est faite dans un stade. Ce qui nous laissait largement la place de reprendre notre souffle, de nous étirer tranquillement.
Cette année il y avait même un bar et des foodtrucks ! On n’avait franchement pas envie de partir, et si le froid n’avait été si présent, je serait restée plus longtemps profiter de l’ambiance.

Vous l’aurez compris, cette année encore cette course a été super ! J’en ai même explosé mon record perso sur 10km, avec un temps affiché sur ma montre de 57’56 ».
A l’heure à laquelle j’écris cet article les chrono officiels ne sont pas encore connus.

Nous avons vraiment passé un super moment entre Mums !

Les Mum N Run sur La Noctambule 2015 LA Noctambule 2015 - la médaille

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*