Initiation à la sophrologie dynamique

Hello les filles !

Il y a quelques mois maintenant, j’ai pu initier certaines mums à la sophrologie dynamique. Il s’agit de sophrologie adaptée au sport. Donc pas du tout une séance de détente « classique » telle que vous la connaissez si vous avez déjà pratiqué la sophrologie.
Là il s’agit plus de se préparer psychologiquement à un événement sportif telle une course.

initiation à la sophrologie initiation à la sophrologie

Cette séance de sophrologie nous a été dispensée par Laurène que j’ai pu interviewer pour vous.


Bonjour Laurène ! Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Laurène. J’ai 32 ans et 2 enfants : Lilia, 5 ans et Sacha, 2 ans. Je suis comme vous une maman runneuse avec comme prochaine échéance le semi-marathon de Bordeaux en avril.
Dans la vie, je suis sophrologue spécialisée dans l’accompagnement des sportifs et coach sportif.

Peux-tu nous raconter ton parcours ? Ce qui t’a amener à la sophrologie ?

Ancienne gymnaste de niveau national, j’ai eu une carrière sportive que je qualifierai de chaotique à cause de mon « mental »: très mauvaise gestion des émotions et du stress ce qui m’amenait à être très irrégulière lors des compétitions.
Après mon bac, j’ai commencé des études en STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives) : j’ai d’abord obtenu une licence en « Entraînement Sportif » et en parallèle un « Brevet d’Etat d’Educateur Sportif » puis je me suis dirigée vers un Master en « Préparation Psychologique à la Performance ».
J’ai ensuite commencé à travailler en tant qu’entraîneur / préparateur mental dans le domaine de la gymnastique artistique.
Après quelques années, je me suis rendue compte que ce qui me plaisais vraiment c’était l’accompagnement des personnes et en particulier des sportifs, je cherchais des techniques et méthodes concrètes, je me suis alors formée à la sophrologie.

En quoi consiste la sophrologie appliqué au sport ?

La sophrologie est une technique dite psychocorporelle, c’est-à-dire qu’on travaille aussi bien sur le corps que sur l’esprit au travers de 3 grands axes : la détente musculaire, la respiration et l’imagerie mentale (aussi appelée visualisation).
Ainsi, la sophrologie est un excellent moyen de préparation mentale pour le sportif en lui constituant une « boîte à outils » pour être autonome et gérer divers types types de problématiques.

Les problématiques les plus fréquemment abordées:

  • préparation mentale positive aux événements ;
  • canalisations des émotions, contrôle de la peur et gestion de la pression psychologique ;
  • stimulation de la concentration ;
  • affirmation de soi, confiance, apprendre à enrayer les stratégies d’échec ;
  • stimulation de la motivation et de la combativité ;
  • utilisation de l’état de conscience modifié pour travailler des gestes techniques ;
  • acquisition des méthodes de relaxation pour récupérer plus rapidement et efficacement. (liste non exhaustive)

 

Quels conseils pourrais-tu donner aux Mum N Run ?

Se fixer des objectifs pour garder une motivation au top !

Se fixer un objectif ayant une date précise (exemple: courir le marathon de Paris en avril 2016), et se fixer un objectif de résultat quant à cette échéance (ex: faire le marathon de Paris en 4h). Cet objectif doit être difficile (pour être motivant) mais réaliste !

Puis se fixer des étapes ou sous-objectifs pour atteindre notre objectif final et évaluer sa progression.

C’est un peu scolaire, mais j’aime bien utiliser un cahier pour noter tout cela, çela permet de savoir clairement où on en est, où on va et de mieux prendre conscience de l’évolution de son entraînement.

Apprendre à s’écouter!

Dans le sport ou dans la vie de tous les jours, l’expression « s’écouter » est devenue négative…

Dans ma pratique professionnelle, j’invite tout le monde à apprendre ou réapprendre à écouter son corps, son esprit. Soyez attentive avant, pendant et après un run à vos pensées, émotions, sensations: accepter les négatives sans se focaliser dessus et surtout mettez l’accent sur les positives!!!

Mieux vous serez à l’écoute de vous-même, mieux vous vous connaîtrez, vous deviendrez alors plus lucide sur votre pratique sportive et donc plus efficace et performante!

Parlez vous de manière positive!

Tout ce que vous pouvez vous dire, à vous-même, dans votre tête, pendant un entraînement ou une course, s’appelle le « dialogue interne ».

Essayez de tourner toutes vos phrases en positif, vous verrez que vous gagnerez en combativité! (« Ne lâche pas »= « Donne tout ce que tu as »; « Encore …km » = « J’ai déjà parcouru avec succès …km »; « je n’ai plus de jambes, je suis en difficulté » = « il faut que j’aille puiser dans mes plus profondes ressources »…….)

initiation à la sophrologie


Personnellement j’ai beaucoup appris grâce à Laurène et je ne saurai que vous la recommander.

D’ailleurs, Laurène propose aux Mum N Run, 20% de réduction sur ses différentes prestations (retrouvez l’ensemble de ces prestations sur son site www.lc-sophro.fr).

4 commentaires sur Initiation à la sophrologie dynamique

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*